N’utilisez surtout pas le gingembre lorsque vous souffrez d’un de ces problèmes de santé !

Vous avez probablement lu de nombreux articles sur les différents avantages médicaux du gingembre. De toutes les façons, pouvez-vous réaliser que les personnes souffrant de certaines maladies doivent s’abstenir de manger cette plante très nutritive ?

Difficile à croire, mais pourtant vrai. Malgré le fait que le gingembre ait des mélanges et des suppléments bioactifs, il existe quelques faits en rapport avec son impact sur certaines maladies que vous devez savoir.

Le gingembre est particulièrement connu pour sa capacité à soigner de nombreuses maladies de l’estomac.

Il est riche en substances chimiques et permet l’absorption et la désintégration de la nourriture, outre la détoxification du corps.

Le gingembre ne doit pas être consommé en de :

Maladies sanguines

Le gingembre anime la course sanguine, ce qui est bénéfique en cas d’obésité, de diabète ou de maladie de Raynaud. Mais peu importe les capacités du gingembre, il n’est pas non pour les personnes atteintes d’hémophilie. La capacité de leur sang  à coaguler est diminuée. Un petit dommage pourrait donc leur être mortel.

En fin de journée, le gingembre détruit les effets des médicaments consommés par les personnes souffrant d’hémophilie par exemple. Il pourrait même aggraver leur maladie et causer la mort.

Consommation de certains médicaments

Si vous prenez des médicaments pour l’hypertension ou le diabète, vous ne devez pas manger du gingembre pour la simple raison que le mélange de gingembre avec les anticoagulants, les bêta-bloquants ou l’insuline peut modifier les effets de ces médicaments sur le corps.

Comme nous le savons tous, cette plante stimule la diminution du sang, baisse la capacité circulatoire et réduit les effets des médicaments.

Sous-poids

Si vous êtes en sous-poids, vous devez éviter cette plante et ses suppléments, car le gingembre est riche en fibres et accroit les niveaux de pH de l’estomac et la production des protéines. Cela entraine la diminution des envies et augmente la consommation des matières grasses.

Le résultat final pourrait être la chute de cheveux, la perte de poids, la diminution de la masse musculaire et les perturbations du cycle menstruel.

Grossesse

S’il vous arrive de manger du gingembre pendant votre grossesse, cela pourrait déclencher le travail prématurément. Les spécialistes affirment qu’il est fortement interdit de manger du gingembre au milieu du dernier trimestre de grossesse. Par ailleurs, le gingembre perturbe l’assimilation du fer et des vitamines liposolubles.

Malgré le fait qu’il pourrait vous aider à diminuer vos nausées matinales, il est préférable de consulter un spécialiste avant de le consommer.

Quel est un bon substitut du gingembre ?

Si vous avez l’un des problèmes de santé susmentionnés, vous devez remplacer le gingembre par le poivron, le poivre de Cayenne ou le paprika.

Les poivrons ont les mêmes impacts que le gingembre. Pour aller dans le même sens, si vous êtes aimez les aliments piquants, choisissez le paprika et si vous ne les aimez pas, choisissez plutôt le poivron.